Prosecco.it — Conegliano Valdobbiadene

Vers l’Unesco

Maintenant que les changements climatiques, l'abandon et la dégradation mettent en danger la possibilité même des écosystèmes de continuer à créer des services, c'est le problème du paysage qui est défendu par l'UNESCO. Un paysage conçu non pas comme panorama ou belle carte postale mais comme la capacité de la population de réaliser, gérer et faire évoluer ses propres lieux de façon harmonieuse, en créant bien-être et identité commune. L'élément novateur de la candidature des collines de Conegliano Valdobbiadene réside dans l'interprétation du paysage comme un patrimoine vivant de la communauté. » Pietro Laureano, architecte et urbaniste, consultant UNESCO.

Pietro Laureano
architecte et urbaniste
consultant UNESCO.

En 2008, on a lancé le projet pour la reconnaissance des collines de Conegliano Valdobbiadene en tant que patrimoine Unesco. En effet, il s’agit d'un véritable paysage culturel où le travail des viticulteurs a contribué à créer un décor unique.

Lancement du projet de candidature au patrimoine de l'humanité Unesco.

t-trattino

2008

Insertion sur la liste indicative italienne

t-trattino

2010

Constitution de l'Association temporaire ad hoc « Collines de Conegliano Valdobbiadene patrimoine de l'humanité »

t-trattino

2014

Candidature officialisée par la Commission italienne pour l'Unesco et déposée auprès du Centre du patrimoine mondial de l'Unesco de Paris

t-trattino

2017

Découvrez les éléments distinctifs des collines de Conegliano Valdobbiadene sur lesquels se base le projet Unesco

UNESCO


CANDIDATURE POUR DEVENIR UN SITE DU PATRIMOINE MONDIAL UNESCO


CONEGLIANO VALDOBBIADENE, PROSECCO SUPERIORE PAYSAGE